AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La poésie, synonyme de beauté ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
evelange
Admin
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 43
Localisation : Nouvelle Calédonie
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: La poésie, synonyme de beauté ?   Mer 27 Sep - 15:33

J'ai participé il y a quelques mois à un concours de poésie. Voilà que les textes vont être édités. Mais le contexte est le suivant : l'organisatrice demande aux participants de changer des mots "familiers" (genre "j'en ai marre") ou qui ne lui conviennent pas ou comme étant "non-poétiques" (selon les critères de la dite organisatrice). Le prétexte pour demander aux poètes de changer leur texte est que "la poésie, je vous le rappelle (sic), est synonyme de beauté."
J'ai évidemment demandé à ce que mon texte (qui pourtant ne contenait rien de familier ou de choquant) soit retiré de la sélection car je ne souhaitais pas être associée à une telle conception de la poésie.

Qu'en pensez-vous ?

_________________
... au millisème près

http://ultraviolette.over-blog.com/

http://alter.texto.free.fr/


Dernière édition par le Lun 9 Oct - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alter.texto.free.fr/
C
Alter Atome
Alter Atome
avatar

Nombre de messages : 17
Localisation : Laval (Qc)
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: La poésie, synonyme de beauté ?   Lun 9 Oct - 6:39

Bonjour Ève,
je crois que la beauté est indispensable dans notre monde actuel, et donc encore plus en poésie.
Le sens, la multiplicité des sens, la profondeur du propos et la beauté des mots sont des avenues aussi à privilégier en poésie moderne, je crois.
Amicalement,
C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://christophecondello.spaces.live.com/
evelange
Admin
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 43
Localisation : Nouvelle Calédonie
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: La poésie, synonyme de beauté ?   Lun 9 Oct - 20:29

Cher Christophe,
Même si j'ai conscience que l'esthétique est un pan de l'art à prendre en compte, je ne crois pas que la poésie se réduit à la beauté d'une part.
D'autre part, avant de poser la beauté comme critère poétique, peut-être faut-il s'interroger sur la notion même du "beau".
Baudelaire lui-même a bien failli être jeté à la poubelle avec ses Fleurs du mal. Alors je m'interroge lorsqu'on me dit qu'un artiste doit changer un mot parce qu'il n'est pas "beau". La poétique pour moi est une fascination pour le langage dans son ensemble, une vision du monde à partager... et pas un simple jeu de legos pour assembler des "beaux mots". Et visiblement, cette question de la beauté en poésie ne se pose pas qu'en poésie moderne puisque Lautréamont, Apollinaire et encore bien antérieurement Ronsard se sont vus fustigés au nom du principe "poésie=beauté". C'est valable également pour les autres arts. Combien de peintres, comme Monet par exemple, se sont-ils vus délaissés au salon des refusés avant d'être jugés "Art" ?
En conclusion, je crois qu'il faut être prudent en matière de norme lorsqu'on a affaire à l'art.

J'attends, cher Christophe, ton rebond sur mes mots pour chercher plus loin ensemble.

Amicalement

eve

_________________
... au millisème près

http://ultraviolette.over-blog.com/

http://alter.texto.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alter.texto.free.fr/
C
Alter Atome
Alter Atome
avatar

Nombre de messages : 17
Localisation : Laval (Qc)
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: La poésie, synonyme de beauté ?   Mar 10 Oct - 15:08

Bonsoir Ève,
ton commentaire est vraiment intéressant.
Je tiens à préciser que je ne cherche à convaincre personne mais à exposer ma vision des choses.
L'art je crois, est indéfinissable. Il n'est donc nullement question de normes. On est d'accord là-dessus.
Je ne fais pas non plus référence à un esthétisme gratuit et futile.
Le débat est ailleurs.
Je parlais plutôt de bases.
Comme un peintre, puisque tu y fais référence, qui choisit soigneusement ses couleurs, (teintes et textures...) avant de les mélanger ou pas, afin de sublimer par la suite son oeuvre.
Certaines bases sont essentielles à la qualité, incontournables.
J'évoquais la poésie moderne car les erreurs du passé étaient trop fréquentes (la foudre ne représentaiit-elle pas la colère divine?), j'en conviens.
Et c'est là que tu poses, à mon sens, la vraie question: définir le beau!
Ce qui permet d'ailleurs, selon les époques, la temporalité de la majorité des oeuvres.
Quelques rares chefs-d'oeuvre y échappent et il en est bien ainsi.
Définir le beau, j'y reviens, c'est déjà bâtir une des fondations de l'art.

Il me semble que j'ai déjà disserté sur ce sujet à l'université il y a quelques années.
Est-il encore au programme?

Amicalement,
C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://christophecondello.spaces.live.com/
YiGo
Alter Ego
Alter Ego
avatar

Nombre de messages : 127
Localisation : terra la bella
Date d'inscription : 23/08/2006

MessageSujet: Re: La poésie, synonyme de beauté ?   Mer 11 Oct - 1:12

Le beau s'opposant au vulgaire, ou au langage trop parlé. Peut-être est-ce ce que la personne organisatrice du concours voulait faire comme distinction bien plus qu'une censure.

Difficile de prendre position dans ce débat sans voir le (les) texte(s) récriminé(s). Les mots. Les images qu'ils induisent. Il est vrai que parfois, dans certains écrits on dirait que certaines personnes* trouvent plaisir à se gargariser de mots volontairement "vulgaires", "choquants" sans que cela n'apporte rien au texte. Pour le simple plaisir personnel de pouvoir dire "pipi, caca" que papa et maman n'ont jamais autorisé. Tu comprends ce que je veux dire, Eve.

Oui, je pense qu'il faut préserver une certaine beauté aux choses. Mais, quand on veut dire certaines situations parfois il est nécessaire de ne pas faire beau. Alors ? Alors, tout est dans le contexte, à mon sens.



* Je ne parle pas de ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pl-lp.bbflash.net
evelange
Admin
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 43
Localisation : Nouvelle Calédonie
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: La poésie, synonyme de beauté ?   Jeu 12 Oct - 13:49

Oui Yigo, comme tu le dis toi-même tout dépend du contexte. Par exemple, dans "la vie m'oblige", Corinne utilise des mots comme "pus" ou "vomi", mais comment mieux rendre cette nécessité violente de se purifier, d'extraire sa souffrance ? Je crois que les mots violents, choquants sont parfois nécessaires dans la combinatoire. Demander à un auteur de changer un mot tel que celui-ci est à mon avis révélateur d'une conception très réductrice de la poésie : écrire un beau poème est le but suprême même s'il n'ouvre aucune réflexion, qui n'apporte rien comme ces posters dans les chambres d'ado sur lesquels on voit une licorne qui galope sur un arc-en-ciel...
Je vois tout à fait de quoi tu me parles quand tu évoques ces auteurs qui aiment de vautrer dans la boue du monde, sans aucune volonté d'élévation, sous prétexte de montrer le monde tel qu'il est. Franchement les projets à la Zola, à mon avis, sont non seulement déjà vus mais n'ouvrent pas non plus beaucoup de perspectives, je te l'accorde.

Je reviens d'ici peu...
bises

_________________
... au millisème près

http://ultraviolette.over-blog.com/

http://alter.texto.free.fr/


Dernière édition par le Dim 22 Oct - 3:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alter.texto.free.fr/
Favirol
Alter Atome
Alter Atome
avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: La poésie, synonyme de beauté ?   Sam 21 Oct - 16:22

Je suis d'accord avec evelange, "avant de poser la beauté comme critère poétique", il est indispensable de définir une notion plus facilement désignée que construite.

Pour ma part, il ne s'agit ni plus ni moins qu'un angle, qu'un partis pris et donc finalement d'un but. C'est une conception assez vaste (une conception et non une définition) certes mais qui permet de nombreuses expérimentations, de découvertes dans ces recoins perdus, sombres, délabrés dont la beauté regorge. De même cela permet à mon avis de plus en apprendre de ce fantôme qui hante inlassablement la poésie.

Fantôme souvent réducteur, décoratif car le beau est trop souvent considéré comme une vertu unanime, trop souvent associé à une valeur commune, indiscutable. Poésie d'illustration, de contentement qui perdrait ses ailes.

Or il pourrait bien s'agir ici d'écrire le beau comme une nature morte, au détriment de l'émotion, du sens, au détriment des liens qui le nourissent, d'une certaine vivacité.

Il pourrait bien s'agir d'isoler dans l'asphyxie une poésie cadenacée, normée, aveugles d'une esthétique stricte, une poésie immobile.

En somme une image lisse qui se détruit, qui se voulant trop protectrice de prétendues valeurs poétiques, s'étouffe. C'est du moins ce qu'une telle attitude, une telle ingérence me porte à penser.

Or la poésie, n'est-ce pas un Beau malentendu ?

Favirol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://association-rienavoir.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La poésie, synonyme de beauté ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La poésie, synonyme de beauté ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mode, la beauté à travers les âges
» Votre budget beauté par mois ?
» [Oh! éditions] La beauté du mal de Rebecca James
» La véritable beauté ????
» Ou se trouve la beauté d'une FEMME

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fil de réflexion :: Poésie-
Sauter vers: