AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Soleils noirs

Aller en bas 
AuteurMessage
Favirol
Alter Atome
Alter Atome
avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Soleils noirs   Lun 9 Oct - 14:45

Les soleils noirs de révolte

Tu étais belle
Tu étais brûlée vive

Les soleils noirs d’hypnose

Avec gravé dans les membres
Les charniers métalliques de l’histoire
Les coeurs mécaniques de l’aurore

[Sérigraphiés à ciel ouvert
Dans nos fosses communes]

Les nuits de soleils noirs
De soleils scopes

Vasistas de l’aube

Nous avons déjà connu
L’écartèlement, l’éclipse
Les préludes, les paniques

Chiens irascibles des soleils noirs
Les cages d’acier entraînant le vide
Dégainent les soldats de carrière

Tu étais bardé de cathéters
Pour explorer l’intermittence
Les négociations de l’être

Les soleils noirs antiques

Le port aux à-pics
Aux abois
Les autels de ferrailles
L’appât, l’appel du destin
La clique des survivants

A la balustrade
Se balancent déjà nos ombres pendues
Les prémonitions chaotiques
L’uppercut
des errants

Aux périphéries des villes
Aspects d’usine
A l’écart des vestibules
Il s’opère lentement
L’internement des intimes détruits

Coalition des soleils noirs

Tu étais technologique
Poste frontière
Tu étais en sursis

Retournant sur les lieux de preuves
rues coupes gorge
sur les corps sophistiqués gisants
sur notre libération conditionnelle

Les soleils noirs d’ecchymose

Nos serpents ubiks
Nos serpents implantés
Intraveineuse et cycle
L’esquisse des tôles
Dans nos utopies communes

Les écailles d’argent
Les temples installés après spectacle
Le non-lieu
L’absence

Les soleils noirs obliques

Nous serons à l’inconnu
A l’agonie
Nous serons sur le monticule
Complices
Nous serons ces débris légistes

Nous serons toujours en vrac
Avec un peu plus de désordre dans les veines

Les soleils noirs cyclopes

Nous serons tectoniques
Nous serons nappes de pétrole

Nous serons boat people
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://association-rienavoir.over-blog.com
Le Claude
Alter Ego
Alter Ego
avatar

Nombre de messages : 110
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Soleils noirs   Mar 10 Oct - 1:55

Probablement un cri de révolte, CAD qui ne se commente pas.

A respecter!

Amitiés.

Claude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://claude-guibbert.chez-alice.fr
Favirol
Alter Atome
Alter Atome
avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: Soleils noirs   Mar 10 Oct - 5:31

Un débris de révolte qui justement ne recherche pas le respect, le silence mais l'improbable réaction du lecteur.

Si l'écrit n'est pas un cri (et particulièrement la poésie), si ce n'est pas les ruines du visage, de l'avenir, si ce n'est pas les débris de quelques archives, que nous restera-t-il ? (délirium temporaire)

Donc pas de respect, surtout pas d'entraves mais de la dissidence et de la subversion...

Favirol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://association-rienavoir.over-blog.com
evelange
Admin
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 43
Localisation : Nouvelle Calédonie
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Soleil noir dans melencoliah d'Albrecht Durer   Mar 10 Oct - 18:41

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alter.texto.free.fr/
evelange
Admin
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 43
Localisation : Nouvelle Calédonie
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: Soleils noirs   Mar 10 Oct - 19:02

Tous ces soleils inversés avalent une à une la Beauté des vies.
Le soleil noir en chacun de nous, projection mentale de nous-même, qui ne nous promet pas un avenir radieux est peut-être bien le plus touchant dans ce long texte.

Citation :
A la balustrade
Se balancent déjà nos ombres pendues
Les prémonitions chaotiques
L’uppercut
des errants

Certainement, il est alimenté comme un trou noir par le vide et l’horreur des images imposées chaque jour dans les medias, images auxquelles j’échappe depuis que je vis en brousse sans télé avec pour seul lien au monde internet.

J’aime les superpositions de sens et d’images, la rythmique et la musicalité vraiment très présentes :
Citation :

Il s’opère lentement
L’internement des intimes détruits

Soleil noirs qui se nourrissent inconsciemment des craintes concernant le futur, comme l’indiquent la conjugaison des verbes dans les dernières strophes.
L’image porte loin son sens : du soleil lumière, force centrifuge, on passe on soleil noir, force obscure centripète qui semble écarteler, laisser « en vrac », celui qui ne rêve que d’unité. Unité possible peut-être dans le couple, dans le rassemblement en tout cas au milieu de ce magma, de ce non sens : une fuite mais un espoir, qui réside dans le dernier vers.

J’ai certainement beaucoup extrapolé mais je me suis simplement laissée aller à tout ce que peut apporter ton texte et c’est assez édifiant en fait : il englobe le tout et le rien, la vie et la lumière, la mort et la noirceur, un contraste qui tient au cœur, qui rend vivant, résumé dans les deux premiers vers :
Citation :

Tu étais belle
Tu étais brûlée vive

Voici un poème qui n’en finit pas de se répandre en sens, furtif comme ces mystérieux « serpents ubiks ».

Au plaisir de te lire encore (acte de lecture dans sa vraie dimension)

eve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alter.texto.free.fr/
Favirol
Alter Atome
Alter Atome
avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: Soleils noirs   Mer 11 Oct - 13:14

Une lecture pertinente, approfondie.

Je pourrai ajouter que le soleil noir porte pour moi la symbolique d'un perpétuel recommencement de l'histoire, ce qui renforce son caractère tragique, destructeur, créateur.

Car paradoxalement, ce n'est pas l'identique qui se perpetue, ce n'est pas la copie conforme d'un enchaînement établi, déjà mis à l'épreuve. L'objet peut être le même, la crise de nature similaire, l'acte de création pourtant intervient, acte d'usurpation, de déréglement.

[l'histoire serait-elle une affaire d'objet et de regard ?]

Alors, ce n'est pas une simple crainte du futur mais du temps lui-même. Chaque saison de l'horloge étant confondue, acceptée/reniée, les prédications étant permises.

Enfin soleil noir comme aboutissement, comme un mur à exploser.

Et puis le désir d'unité, le désir du désordre, du chaos, d'être en vrac (référence à un autre de mes textes), de prendre conscience du bordel intérieur, de s'accaparer le bordel extérieur, de reconnaître ces serpents entremêlés qui nous forment et déforment ...

Favirol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://association-rienavoir.over-blog.com
corinne cornec orieska
Alter Ego
Alter Ego
avatar

Nombre de messages : 170
Age : 45
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Soleils noirs   Mer 11 Oct - 13:54

Bonjour Favirol,
je lis lentement, pour m'imprégner mieux des mots, j'aime le titre, il est attirant ;
un soleil pas comme les autres ? c'est envoûtant ;
et puis au fur et à mesure que je pénètre dans ton monde, ma lecture devient plus rapide, comme si je buvais tes mots
j'aime beaucoup le style, un peu "brut" (au sens spontané)
on sent beaucoup de sincérité et de force

amicalement
corinne

_________________
.
Le rêve est une saison close ...



-----------------------------------------


http://cornec.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.wanadoo.fr/lettres-bleues
Favirol
Alter Atome
Alter Atome
avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: Soleils noirs   Mer 11 Oct - 14:32

Un poème spontanné, il est vrai, tant j'ai l'impression de ne pas le connaître (mais n'est ce pas un sentiment qui convient à chacunes de nos oeuvres ?), tant je ne me souviens pas l'avoir écrit, et peut-être est-ce là que réside la poésie, une partie, un segment...

J'apprécie ton commentaire parce je pense que cette manière de lire comme un envol (ou comme une chute) est synchronisée à ce texte.

La force, le souffle voilà ce que je recherche...

Favirol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://association-rienavoir.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soleils noirs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soleils noirs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alors ce fut le jour des noirs soleils éteints
» Elfes Noirs vs Hommes-Lézards - 3000/1500 points
» Tour 3: Orcs & Gobelins contre Elfes-Noirs
» [Liste Tyranide 1000pts] tyranides / elfes noirs
» Supplément Epic Raiders - Nécrons, Eldars Noirs et GI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ecriture :: Créations poétiques-
Sauter vers: