AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ainsi soit-il

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe B
Alter Atome
Alter Atome
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Ainsi soit-il   Jeu 12 Oct - 15:32

Fleur d'été disparue, feuille verte déjà apparue, je m'adresse à vous, en ce jour du vingtième jour d'automne. Les vendanges sont prêtes à être cueilli de leur longue maturation. Dans le décor semi-naturel, aux alentours des habitations, je marche pour observer les visages des enfants qui seront des femmes et des hommes dans leur expression.
À la rocaille, au ressac, à l'ombre du jour, j'ai pondu un poème : le voici qui se présente sous les pare-soleil de la nuit qui tombe. Sous les parapluies du soleil qui donne, les hommes toujours eux, les femmes toujours elles, ont appris à vivre d'une certaine manière, à jouir et à penser d'une certaine façon. On peut marcher sans le dire, comme on peut aimer sans l'écrire. On peut mourir, sans que personne le sache également, mais certains morts nonobstant prennent une allure nationale dans le deuil, quand leur voie a été amplifiée par le progrès de la science, tandis que d'autres de leur vivant ont été réduits au silence, par des circonstances d'un hasard plus ou moins ordonné. Il n'y a pas de châtaignes en été mais le progrès en matière agricole permet de trouver les mêmes fruits toute l'année, désormais. Les saisons se sont égarées, et ne sont plus ce qu'elles ont été dans certaines branches de la population du grand chêne qui se transforment en tonneaux, pour conserver les fruits rouges de la vigne. Les liens de causalité de cause à effet ne sont pas toujours établis.
Le jardin de verdure s'en est allé. Les roseaux sur l'autre rive sont sauvages encore, le rivage, le rivage du bleu marine est à quai, tandis que le grand oiseau prend son envol. Roule potirons ; les ronds potirons, assis sur le moment, attendent d'être soulevés.
Une trace, une trace de sang sur le mur. Un tag, un tag sur le wagon du chemin de fer. De l'amour, de la haine et de l'amour. Des destins croisés, un croisement de destinées, de rail et de route. Des murs de briques rouges. Une bombe qui explose en plein vol. Un instant dans un long développement. Une Mésange bleue et un verbe amoureux. Un Rouge-gorge familier et un nom commun sans saveur. Un Chardonneret élégant avec un adjectif gai et un superlatif amer. Un accent circonflexe plat ; la platitude de la mer sans vague m'emmène dans le fond de mon âme révoltée, sans jouer pour le dire, parce que c'est dans l'air du temps, ou que ça fait bien de l'écrire. Le roseau se plie quand le vent se détend. Qu'il soit ici ou ailleurs n'est pas important. Je l'aime comme je t'aime. À son contact, tes cheveux ondulent à la manière de. Maintenant, aujourd'hui, ainsi donc, donc ainsi, l'eau de rose qui n'est pas fade se marie. Ensemble le roseau, le vent et tes cheveux vont : ensemble ils vont bien. Si tu veux que je meure, je meurs. Si tu veux que je vive, je vis pour te prendre à bout de bras, à bras portant, dans l'élan qui m'anime, qui me ravit, et qui me porte à toi.
Feuille accrochée hier, tombée aujourd'hui, fleur hier vivante, aujourd'hui morte, je suis hors saisons mais comme vous, je me prépare à mourir, dans un rythme plus lent cependant. À vivre, j'ai encore quelques jours pour penser que la nature, dans son esprit poétique m'accompagnera pour ne point me quitter, dans les longues marches solitaires d'un homme qui s'inscrit dans son temps.
Aujourd'hui, ainsi donc, donc ainsi est maintenant : ainsi soit-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.philippebray.net
corinne cornec orieska
Alter Ego
Alter Ego
avatar

Nombre de messages : 170
Age : 45
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Ainsi soit-il   Lun 16 Oct - 12:42

Bonjour Philippe,
je remarque un oubli à "cueillies" il me semble ;
peux -tu me donner le "ton" de ton texte car j'y ai perçu des choses ironiques, est-ce bien cela ou est-ce que je me trompe ? ; les éléments qui m'ont fait pensé à cela sont "disparue", "réapparue", j'ai "pondu un poème", "les liens de causalité de cause à effet", "platitude de la mer sans vagues", "ainsi donc, donc ainsi est maintenant"
peux tu m'en dire davantage ?

avec amitié
corinne

_________________
.
Le rêve est une saison close ...



-----------------------------------------


http://cornec.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.wanadoo.fr/lettres-bleues
Philippe B
Alter Atome
Alter Atome
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Ainsi soit-il   Mer 18 Oct - 5:22

Bonjour corinne,

En effet, il y a de l'ironie mais je ne peux pas tout te dévoiler, tu comprendras, je l'espère. Disons que je suis pour le respect des saisons. J'ai voulu mettre l'accent dans ce texte sur les phénomènes des saisons dans la nature, pour dire à ma manière, que quelque part nous devons lui obéir plutôt que d'avoir de l'autorité sur elle et que si la mer est sans vague, elle, la nature, n'est pas conformiste. Et ce n'est pas si anodin de le dire, puisque c'est tout un rapport qui s'établit avec elle. Le rapport change. La nature nous appartient plus : nous lui appartenons et elle nous sert. Il y a aussi question comme souvent chez moi de poésie et de poèmes à des degrés divers en liaison avec la nature. Voilà.
Tu n'as pas lu ainsi ? C'est difficile à dire, je sais, chacun à sa lecture y compris l'auteur et parfois, c’est différent dans l’interprétation, mais c’est pour tout le monde pareil, je crois.
Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.philippebray.net
corinne cornec orieska
Alter Ego
Alter Ego
avatar

Nombre de messages : 170
Age : 45
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Ainsi soit-il   Mer 18 Oct - 12:24

Bonsoir Philippe,
je n'ai lu que deux ou trois fois ton texte ; je pense qu'il faut que j'y revienne plusieurs fois encore afin de mieux m'imprégner de l'ambiance que tu souhaites inscrire dans tes mots, et entre tes mots
je t'en dirai plus dans quelques jours certainement
amitié
corinne

_________________
.
Le rêve est une saison close ...



-----------------------------------------


http://cornec.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.wanadoo.fr/lettres-bleues
Philippe B
Alter Atome
Alter Atome
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Ainsi soit-il   Mer 18 Oct - 12:51

Oui si tu veux mais il ne faut pas trop chercher à comprendre non plus, je pense, sinon il n'y a plus de poésie. Et puis, je ne pas sûr d'avoir réussi à écrire ce que j'ai voulu dire. C'est pas si facile que ça et ce qui apparaît évident pour moi ne l'est peut-être pas pour celui qui me lit.
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.philippebray.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ainsi soit-il   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ainsi soit-il
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ecriture :: Créations poétiques-
Sauter vers: