AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Entendre encore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michel à franquevaux
Alter Atome
Alter Atome


Nombre de messages : 24
Localisation : franquevaux (30)
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Entendre encore   Jeu 26 Oct - 6:19

Entendre encore, et commencer pour commencer, sans songer à finir et croire en la volonté, au dire et au faire, et tout obtenir et partir, y consentir et tenir une plus longue chose encore, une plus effroyable encore et recommencer et hésiter et déballer et ordonner. Il faut finir, finir et reprendre et articuler et fabriquer et vendre et informer les plus petits, les plus beaux, les plus grands, les piliers du monde, les plus courbés au matin calme, sur le chemin dur et à la sèche saison, en finir avec les voix, pour en finir avec la chance, pour écarter le mauvais sort, pour lancer dans l’eau sombre des mares, un reflet de cheveux acajou, pour libérer et tordre d’aise le fil de soie et les cordons de crin à trois couleurs, ils se tendent sous les doigts.
Il faut repartir et voler et donner et reprendre et renchérir et dominer et souhaiter et comprendre, surtout comprendre et rebondir et en finir pour l’éternité. Il y a sur la terre des branches, elles tombèrent d’un grand arbre et brisèrent sur la lancée quelques membres vidés de chance. Il y a sur la terre un homme bien caché et qui sursaute à chaque coup du sort. Il y a sous la ritournelle une aventure de marins, ils chantent et font fortune, les plus beaux trahis par la vie. Il faut comprendre, reprendre et dépendre la corde du pendu pour la loger dans la petite poche du porte-billets sans le sou. Il faut rire et ronger les contre valses, les raisins murs aux guêpes oubliés et fermer la bouche des plus avides des tordeurs.
Il y a sur la route une main pleine de menaces, une longue marche de poudre noire et de baisers. Les retours sur l’échelle et les rideaux perdus dans l’eau forment au loin un cortège de marins, de longues vagues évanouissent l’horizon, lointain et calme et perforé des larmes du plus sombre des destins, du plus noir des jours de mariage, du plus brûlé des porteurs d’eau, du plus sensible des marins raidi sous le charme. Ils se posent en embuscade et comptent les sous tombés des poches des chercheurs d’orage, des étrangleurs de chats perchés, ils crient et raclent le fond de leur gorge et recommencent et attendent. Attendre et joindre, entendre et oublier et poser sur le sable sec un espoir de chair et d’orage, une espérance de salut, une soudure.
Ils attachent les longues lettres et le ruban est bleu lointain et ils jettent le tas au flammes y consumer le lendemain. Voir, brûler et attendre, brûler, attendre et voir et poser dans l’escalier un petit tas de cendres tièdes, un reste de grand amour, une lampée de coeur qui saigne, une rasade de destin. Entendre encore, et commencer pour commencer, sans songer à finir et croire à la volonté, au dire et au faire, et tout obtenir et partir, y consentir et tenir une plus longue chose encore, une plus effroyable encore et recommencer et hésiter et déballer et ordonner. La force est au silence, les amants sont bien malins, ils se contentent de chérir, de rencontrer la vie qui passe et détendre les lacets qui serrent trop le pied dans le soulier neuf. Il fut un temps de contraintes, ils chantaient dans le matin, au bord des routes, ces anges, à contre courant, dans la vie dans le recul et vers l’extase, ils remontent par ici. Il y a d’amères raisons pour écarter la fantaisie, le monde est une farce et les rêveurs sont réjouis.

Quand donc sonnera l’heure, l’heure sans fin de l’éternelle absence.
7 Août 2006
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poesieafranquevaux.midiblogs.com/
corinne cornec orieska
Alter Ego
Alter Ego
avatar

Nombre de messages : 170
Age : 45
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Entendre encore   Jeu 26 Oct - 13:36

pour moi, c'est une très belle étude du genre humain
je suis très sensible à ton style et au fond de tes pensées

amitié
corinne

_________________
.
Le rêve est une saison close ...



-----------------------------------------


http://cornec.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.wanadoo.fr/lettres-bleues
 
Entendre encore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ecriture :: Créations poétiques-
Sauter vers: