AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le sonnet est-il encore possible ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
evelange
Admin
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 43
Localisation : Nouvelle Calédonie
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Le sonnet est-il encore possible ?   Dim 13 Aoû - 23:23

A l'heure actuelle, est-il encore possible de s'exprimer au travers de formes classiques ? Sont-elles les réceptacles inévitables de l'esthétique poétique ou le sarcophage d'une poésie vivante ? Exprimez-vous librement, merci.

_________________
... au millisème près

http://ultraviolette.over-blog.com/

http://alter.texto.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alter.texto.free.fr/
feudouce
Alter Molécule
Alter Molécule


Nombre de messages : 60
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: Le sonnet est-il encore possible ?   Mar 15 Aoû - 2:21

TOUT EST POSSIBLE
et c'est ce qui est merveilleux

considerer les formes classiques comme une invitation à la danse,
la danse de l'ecriture .

Voulez vous danser , mademoiselle
une ballade, un pantoum, ou une villanelle ?
A moins que vous preferiez plus sobrement faire quelques pas de haiku ?

Aucune contrainte
autre que celle,
librement choisie,
de la contrainte.

Les plus beaux chefs d'oeuvre d'architecture ont ete conçus
dans le respect des gabarits
meme si les regles ne sont pas obligatoires
( vive la poesie sans entrave)
le sonnet n'est pas mort !

souhaitons lui longue vie ...
et aux autres aussi...
D'ailleurs, pourquoi ne pas aller faire un tour
du cote des oulipiens ?
bon voyage en poesie ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marcopolo-magazine.com
adeline
Alter Atome
Alter Atome


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Le sonnet est-il encore possible ?   Jeu 17 Aoû - 6:12

ce n'est pas la poésie qui est libre c'est le poète disait " Desnos " je crois ... A vérifier
alors pourquoi pas des sonnets pour qui a envie d'en écrire ou d'en lire


j'écris rarement en classique et me sens mal à l'aise surtout dans le sonnet. je me suis amusée un jour à écrire un virelai

il va me servir à faire votre connaissance

VIRELAI D'AVEU D'AMOUR

Virelai je virevolte
Je danse sur ton chemin
Je ramasse ta récolte
et ne lâche pas ta main
Si parfois je me révolte
Virant en un tournemain
Pardonne ma face-volte
Je t'aimerai mieux demain

En virelai virevolte
pour danser l'amour

C'est la vie qui nous emporte
En dépit de ce détour
il faut que ton cour supporte
puisque c'est toi mon amour
Prends-moi dans la contre-porte
je t'aime pour ton humour
Mon baiser qui te transporte
empêche ton demi-tour

En virelai virevolte
Tu m'aimes d'amour

Toi et moi c'est colle forte
ça fait des jours et des jours
que le fil du temps conforte
nos promesses nos toujours
N'avons pas de feuille morte
et bien peu de contre-jours
Etre deux ça réconforte
J'aime entendre tes bonjours

En virelai virevolte
Nous sommes l'amour.

2000/01/16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evelange
Admin
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 43
Localisation : Nouvelle Calédonie
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: Le sonnet est-il encore possible ?   Dim 20 Aoû - 21:03

En réalité, je ne pense pas que tout est possible ni que le poète est libre. Bien entendu, une contrainte d’écriture peut mener à un exercice formel qui aura peut-être parfois une dimension artistique mais… je ne croispas qu’on puisse décemment prétendre aujourd’hui avoir une démarche artistique en n’écrivant que des sonnets (bon c’est pour citer la forme classique la plus connue, mais c’est valable pour les autres aussi…). Ce n’est bien entendu que mon opinion, mettez un gros « à mon avis » devant tout ce que je dis.

En réfléchissant un peu aux formes du passé, on peut comprendre leur formation, leur succès et donc leur déclin. Peut-être certaines d’entre elles seront susceptibles de traverser le temps (énorme succès au 15ème et 16ème siècles, renouveau épatant au 19ème pour le sonnet, par exemple) ou l’espace (le haïku produit d’exportation numéro 1 du Japon ! ;-))… avant de disparaître à nouveau… Car les formes sont le reflet du fond, et lorsque la correspondance entre les deux touchent la perfection alors le chef d’œuvre peut apparaître.

Les plus beaux chefs d’œuvre, selon moi, n’ont pas été conçus dans le respect des gabarits : ils ont eux-mêmes créé les gabarits ! Ils sont ensuite reproduits, réinterprétés jusqu’à ce qu’une nouvelle forme apparaisse, une forme plus apte à rendre le monde contemporain, à questionner, une forme plus adéquate. Le besoin crée la forme, la forme si elle est réussie crée la règle, la règle un jour, ne répondant plus aux besoins sera détruite par une nouvelle forme. Ainsi, Baudelaire a cherché une forme propre à rendre au mieux ses sentiments et a dû inventer un langage « assez souple et assez heurté pour s’adapter aux mouvements lyriques de l’âme, aux ondulations de la rêverie, aux soubresauts de la conscience » (Lettre à Arsène Houssaye - Baudelaire). Ainsi est né le poème en prose…

Partons du principe qu’un artiste communique sa vision du monde, elle-même un produit plus ou moins influencée par la société, par l’Histoire. Peut-on réellement penser qu’une forme apparemment parfaite pour le 15ème siècle le soit encore de nos jours ? Après le choc de la découverte de la conscience, de la théorie de l’évolution, de l’holocauste ? L’être humain poursuit son évolution. En considérant que l’ontogenèse rejoint la phylogenèse, considérons le fait d’écrire au 21ème siècle comme au 16ème siècle. Cela me paraît aussi insensé que de dire que l’on écrit de la même manière à 20 ans qu’à 40, car, quoi qu’on en dise, on ne pense pas de la même manière. Et c’est justement cette vision du monde qui se doit de transparaître par tous les aspects de la création. Ainsi Ionesco a rendu l’absurdité du monde a travers l’incohérence de ses dialogues : fond et forme confondus.

Si la poésie paraît à ce point déstructurée de nos jours, semble parfois un pont dentelé jeté dans le silence, si on regarde cette recherche dans le derme du mot comme une psychanalyse du langage, peut-on honnêtement penser que cela ne reflète pas un peu le monde actuel ?

Ainsi, si toutes les formes sont possibles pour s’amuser à lire (joli virelai !) ou à écrire, je pense qu’une véritable démarche artistique s’inscrit dans une recherche formelle. Cela me paraît même inévitable.

J’attends avec impatience que vous me contredisiez pour mieux jouter !

Avec amitié

eve

_________________
... au millisème près

http://ultraviolette.over-blog.com/

http://alter.texto.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alter.texto.free.fr/
Alain
Alter Atome
Alter Atome
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 50
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Le sonnet est-il encore possible ?   Lun 21 Aoû - 4:05

Une contrainte formelle est souvent pour moi l'occasion de créer quelque chose (texte, image) que je n'aurais jamais atteint sans cette contrainte. Une contrainte est pour moi une voie d'exploration parmi d'autres. J'avoue cependant l'utiliser assez rarement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alainvalet.blogspot.com/
feudouce
Alter Molécule
Alter Molécule


Nombre de messages : 60
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: définition du virelai ?   Lun 21 Aoû - 8:42

Eve, d'accord avec toi pour dire que la recherche de la forme est aussi importante que la recherche du fond.
Par contre, je pense comme alain qu'une contrainte peut provoquer une oeuvre qui n'aurait jamais pu etre conçue sans l'acceptation de cette contrainte
la contrainte nous emmene sur des chemins que nous n'aurions pas spontanément chercheé à explorer ...
adeline, interessant ton virelai
peux tu nous preciser sa contrainte justement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marcopolo-magazine.com
adeline
Alter Atome
Alter Atome


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Le sonnet est-il encore possible ?   Mar 22 Aoû - 2:01

Bonjour !
Feudouce je m'étais documentée dans le dictionnaire de poétique de Michèle Aquien
ici j'ai choisi l'impair en 7 pieds , rimes alternées
et reprises de refrain en deux vers
j'avais dans le dictionnaire un modèle de Froissart " virelai de l'orgueillousette "

J'ai quand même aménagé un peu d'autant que cette forme a connu plusieurs variations


Evelange, je remarque que beaucoup d'auteurs surtout parmi les amateurs ( éclairés ) écrivent en respectant les formes classiques , même des jeunes , et ce depuis quelques années . Je me demande si ce n'est pas le désordre de notre époque , le manque de repères bien souvent qui donne cette envie de compensation par les règles d'écriture.
une sorte de recherche de la sécurité.

bien que je n'en ressente pas moi même le besoin . mais je connais un jeune serveur dans un restaurant qui connait les règles de la prosodie à la perfection et n'écrit que sous ces formes et surtout des sonnets
il est plus exigeant que des poètes confirmés et d'ancienne école .

j'en profite pour vous mettre un lien vers un entretien de Michel Butor que j'ai trouvé passionnant une quantité de réflexions sur la poésie avec référence à l'évolution du langage, des religions , etc...
mais attention prévoyez 50 minutes de tranquilité ou enregistrez le .
essayez je ne pense pas que vous le regretterez.


http://switchboard.real.com/player/email.html?PV=6.0.12&&title=France%20Culture%20%2D%20LITTERATURE&link=http%3A%2F%2Fwww.tv%2Dradio.com%2Fondemand%2Ffrance%5Fculture%2FLITTERATURE%2FLITTERATURE20060805.ram
amicalement
adeline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
feudouce
Alter Molécule
Alter Molécule


Nombre de messages : 60
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: michel Butor   Mar 22 Aoû - 4:38

merci beaucoup adeline pour toutes ces precisions
j'attends d'avoir 50 mn tranquillesd pour michel Butor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marcopolo-magazine.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sonnet est-il encore possible ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sonnet est-il encore possible ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sonnet du trou noir
» Le sonnet
» Epaules-Nues en sonnet (sur le modéle des sonnets de Thunderbird et Myrrha)
» Fausse ronde Sonnet N° 6 Un compagnon de route
» Sonnet du trou noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fil de réflexion :: Poésie-
Sauter vers: