AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La vie sans Brian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Et vous, vous êtes Stones ou Beatles ?
Stones
0%
 0% [ 0 ]
Beatles
50%
 50% [ 1 ]
Les deux
0%
 0% [ 0 ]
Je ne sais pas
50%
 50% [ 1 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
ghostrider
Alter Atome
Alter Atome
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: La vie sans Brian   Sam 2 Sep - 10:44

Beatles ou Stones, Stones ou Beatles ? En même temps que celui de la décennie, l'année 1969 sonne le glas de la plus belle partie de ping-pong de l'histoire du rock.

Alors que les quatre de Liverpool viennent de publier avec Abbey Road ce qui sera en vérité leur dernier album et leur plus célèbre pochette (Let It be, sorti en 1970, a en fait été enregistré avant), on se demande bien ce que sera la réponse des Stones. Non seulement les Beatles ont frappé un grand coup avec des tubes planétaires comme Here comes the sun, Come together ou la magnifique ballade Because, l'écurie d'en face vient de subir une perte sévère : son inventif guitariste et multi-instrumentiste Brian Jones vient de claquer la porte du groupe pour un différend artistique avec le duo Jagger/Richards, juste avant de claquer celle de la vie, sans doute à cause d'un abus de substances illicites ayant entraîné une noyade dans sa piscine.

Let it Bleed est donc le premier album post-Brian Jones, même s'il est encore crédité sur deux morceaux. Comme d'autres LP du groupe, celui-ci peut apparaître comme manquant de cohérence : reste une poignée de chansons au charme bluesy et deux jolis tubes !

Seule parmi les neuf chansons du disque à ne pas être labellisée Jagger/Keith, Love in vain est une reprise du mythique bluesman noir Robert Johnson et bénéficie de la contribution, à la mandoline, d'un certain Ry Cooder, qui devait bien plus tard s'illustrer en remettant sur les rails et en conduisant à la gloire de vénérables musiciens cubains (Buena Vista Social Club). Quant à la chanson-titre, elle est en quelque sorte l'archétype du son stonien, avec ses 5 minutes 25 de blues-rock indolent. Mais c'est en guise d'introduction et de conclusion à l'album que le groupe livre ses deux plus beaux joyaux : Let it bleed s'ouvre ainsi sur le morbide Gimme Shelter, superbe morceau souvent repris par d'autres, que ce soit d'effrayante façon (Sisters of Mercy) ou de manière étonnament légère (Inspiral Carpets). Quant à You can't always get what you want, il est souvent considéré comme une réponse au Hey Jude de l'équipe concurrente et voit effectivement Mick et sa bande s'aventurer dans un territoire pop typiquement beatlesien. Avec son chant choral en guise d'introduction, il tranche nettement avec le reste de l'album et plus généralement avec les productions du groupe. On peut y voir un adieu au Swinging London et à ses excès, bref, aux années 60.

1969. Qui aurait pu croire que les Beatles, au sommet de leur art, étaient presque morts. A l'inverse, qui pouvait alors imaginer que la flamme des Stones brûlerait encore... 37 ans plus tard !

G.W.

The Rolling Stones
"Let it bleed"
(ABKCO, 1969)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evelange
Admin
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 43
Localisation : Nouvelle Calédonie
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: La vie sans Brian   Sam 2 Sep - 16:29

Moi, j'ai comme la sensation qu'on essaye de nous influencer pour ce sondage, hum ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alter.texto.free.fr/
ghostrider
Alter Atome
Alter Atome
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Mais pô du tout !!!!   Sam 2 Sep - 19:30

Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse... C'est juste pour savoir lequel des deux cultes reste le plus puissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie sans Brian   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie sans Brian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partage et diffusion :: La malle à disques-
Sauter vers: